Les serres Toundra

Historique du projet

Le projet est né en août 2013, moment où des recherches et des démarches ont été entreprises afin de préciser le projet. Notre organisation a réellement pris son envol en mars 2014 avec l’annonce officielle, accompagnée de nos partenaires, des teneurs du projet :

  • 100 millions de dollars en investissements privés
  • Plus de 400 emplois
  • Diversification économique de la région
  • Industrie à la fine pointe de la technologie
  • Plus grand producteur de concombre au Québec!

Ce sont les quelques mots qu’il y avait à retenir lors de la conférence de presse.  Les promoteurs souhaitent mettre sur pied une entreprise de haute technologie dans un domaine qui est quasi inexistant dans notre province, le tout en assurant le plus de retombées possible pour notre milieu.

Notre projet a pour objectif de faire du Québec un producteur autonome des légumes qu’il consomme et ainsi diminuer l’importation des légumes consommés par les québécois, entrainant ainsi une fraicheur accrue du produit. Nous débutons la première phase en cultivant le concombre, un légume dont la demande ne cesse de croitre au Québec. Les serres seront en opération 12 mois par année, ce qui se voit très rarement dans notre province. Le projet se décline en 4 phases et nous abordons actuellement la première phase. Lorsque les 4 phases du projet seront réalisées, nous projetons employer 400 personnes.  À terme, nous aurons une superficie totale de 46 hectares, ce qui en fera le plus gros projet serricole au Québec. Les serres occuperont une superficie de 34 hectares, le tout en ayant recours à la meilleure technologie de production en serres ainsi qu'aux meilleurs consultants à l'échelle internationale.

 

Informations concernant l’avancement du projet

Informations en rafale

  • Le projet des Serres Toundra est un projet clé en main de technologie hollandaise: la meilleure technologie mondiale dans le domaine des productions en serres en termes de productivité et de réduction des impacts sur l’environnement.
  • Le complexe sera chauffé au gaz naturel et avec les rejets thermiques de l’usine Résolu.
  • L’eau chaude basse température générée par l’usine de cogénération de Résolu permettra de couvrir 25 % des besoins en chauffage du complexe de serres.
  • Le CO2 généré par la combustion du gaz naturel sera injecté dans les serres pour dynamiser la photosynthèse et optimiser la production.
  • Réduction de l’impact environnemental lié au transport du produit parce que nous sommes à proximité de notre marché

 
Échéancier

Phase 1 : Été 2014 au début décembre 2015 et janvier à la fin août 2016

Note : À la fin de la phase 1, la production s’amorcera. Ainsi, on s’attend à ce que les premiers concombres félicinois arrivent sur le marché avant la fin de l’année 2016.

Phase 2 : 2017

Phase 3 : 2018

Phase 4 : 2019-2020

Les 4 grandes phases en bref…

Phase 1 

Préparation du terrain, installation des 3 000 pieux de soutènement des serres, construction du bassin de rétention d’eau no 1, construction du bâtiment technique. Construction des serres sur une superficie de 8.5 hectares et aménagement intérieur du bâtiment technique, avec tous les équipements

Phase 2 

Construction du 2e module de production, sur une superficie de 8.5 hectares

Phase 3 

Construction du 3e module de production, sur une superficie de 8.5 hectares

Phase 4 

Construction du 4e module de production, sur une superficie de 8.5 hectares

Au final, nous aurons 34 hectares de serres soit, 3 200 000 pieds carrés de serres. Notre bâtiment technique aura une superficie de 7500 m2, soit  75 000 pieds carrés. La production annuelle comblera une grande partie de la consommation des concombres anglais et libanais du Québec.